Quelles façades dans un gymnase ?

    Dans le cadre d’un projet d’aménagement urbain ou autre, la construction d’une salle de sport constitue un investissement durable. Pour une municipalité, une collectivité territoriale ou même un organisme privé, il existe de nombreuses solutions d’intégration pour renforcer le tissu social d’une zone géographique. Lorsqu’on opte pour un gymnase, quels types de façades peut-on envisager ?

    Le gymnase : concevoir son investissement de la construction à l’occupation des lieux

    Un gymnase tempéré ou chauffé peut faire office de salle multisport. Les structures peuvent en effet intégrer les équipements dédiés à différentes disciplines physiques. Les arts martiaux, la gymnastique ou la danse sont considérés comme des sports dits « statiques ». Quant aux sports « dynamiques », il s’agit essentiellement d’activités collectives telles que le volleyball, le handball ou le tennis.

    En matière d’exploitation des lieux et d’économies d’énergie, il est essentiel de faire construire des bâtiments répondant à des normes rigoureuses, comme la RT 2012 (Réglementation thermique 2012). Cela tient à la structure du bâti, à la toiture, ainsi qu’aux façades de son gymnase.

    Les matériaux privilégiés pour les façades et le bardage d’un gymnase

    gymanse avec couverture textile

    Le choix des façades occupe une importance fondamentale pour réussir l’intégration de son gymnase ou de sa salle multisport au cœur de son environnement. Le projet peut s’inscrire dans la continuité architecturale ambiante ou créer un contraste avec les bâtiments et les immeubles voisins. Les façades d’un gymnase peuvent être réalisées en bois. Ce matériau naturel concilie des atouts esthétiques et pratiques, notamment en termes d’isolation thermique et acoustique. Il est également possible d’habiller les murs et les façades avec un bardage en bois, en bois composite ou en métal.

    Les façades textiles : une excellente alternative pour un gymnase

    Dans le domaine des constructions sportives, les façades textiles tendent à se démocratiser. Elles comportent de nombreux avantages :

    • La membrane présente une translucidité variable pour un apport en luminosité naturelle optimal ;
    • La mise en œuvre s’adapte à différents projets d’aménagement : gymnase, préau sportif, stade… ;
    • Une surface personnalisable qui peut servir de support de communication ;
    • Des valeurs écoresponsables garantes d’un excellent confort thermique en hiver comme en été ;
    • Un entretien facile et sans contrainte grâce à l’application d’un vernis antisalissure ;
    • Une durée de vie minimale estimée à 25 ans.

    À noter que la toile des façades textiles recouvre également la toiture pour offrir une véritable continuité architecturale aux bâtiments et aux structures.

    <span class="icon-user"></span>

    julia

    Facebook comments

    Website comments