Insonoriser le plafond

    Qui n’a pas rêvé de posséder une pièce dans la maison où la tranquillité est maître. Il existe sur le marché quantité de produits permettant d’insonoriser facilement les planchers, les plafonds et les murs. Même s’il est plus facile d’installer des panneaux pour isolation acoustique lors de la construction, il est possible pour tout bricoleur de réaliser ce projet lors de rénovation.insonorisation plafond

    Au fil des ans, les acousticiens ont mis au point des solutions plus pratiques qui consistent essentiellement à combiner des filtres de nature différente dans une même paroi :

    • Il faut d’abord que le son se heurte à un écran massif : augmentez donc la masse d’un des côtés du mur.
    • Les vibrations qui auront traversé cet écran ne devront pas être transmises directement au reste du mur : désolidarisez donc cet écran avec des fourrures résilientes.
    • Amortissez ensuite le son en utilisant des matières acoustiques absorbantes.
    • Créez une dissymétrie dans la cloison à l’aide de matériaux de nature différente. Si d’un côté de la cloison le gypse est doublé, on peut conserver le gypse existant de l’autre côté, à condition qu’il ne présente pas de défaut particulier. On brise ainsi la symétrie du principal matériau acoustique du mur. Dans le cas du plancher et sous-plancher, on les conserve tels quels, s’ils sont en bon état.

    Précautions avant la pose

    Les panneaux de fibres de bois sont habituellement offerts en format de 4 pi X 8 pi. Ils se coupent facilement et se clouent ou se vissent aisément à la charpente de bois ou de métal. Certains panneaux ont la propriétés d’être ignifuge et donc plus sécuritaire.

    Pour une insonorisation optimale, l’assemblage du plafond doit ressembler à une boîte d’absortion de son, c’est-à-dire avec les matériaux absorbant à l’intérieur de l’assemblage et les panneaux rigides (gypse, contre-plaqué, etc.) fermant hermétiquement cet assemblage.

    S’il s’agit d’une construction neuve, vous êtes prêt à débuter la pose. S’il s’agit d’une rénovation, vous devez dégarnir le plafond existant du gypse et du plâtre jusqu’au solives.

    1.

    Entre les solives, souffler de l’isolant cellulosique selon les instructions du fournisseur ou placer la laine insonorisante R-12. Une épaisseur de natte de 9 cm (3 1/2 po) suffit.

    2.

    Les panneaux acoustiques doivent être fixés en orientant les perforations vers les solives. Utiliser des clous à papier ou des vis à gypse de 1 ½ po à tous les 16 po.

    3.

    De façon générale, on recommande d’appliquer de la pâte acoustique (pâte de couleur gris-bleu) partout où les sons peuvent s’infiltrer. Tirez un joint de scellant acoustique aux périmètres des panneaux et du plafond, pour sceller les montants de l’ossature au Sonopan. Ce produit, qui reste toujours gommeux, scelle également les joints entre les feuilles de Sonopan.

    4.

    Maintenant, poser les barres résilientes perpendiculairement aux solives à tous les 16 po c/c pour une feuille de gypse et 12 po pour deux feuilles de gypse.

    5.

    Visser les feuilles de gypse sur les barres résilientes. Si vous posez deux feuilles de gypse, assurez-vous de décaler les joints. Il ne vous reste maintenant qu’à tirer les joints et peinturer.

    Profitez de la quiétude de votre nouvelle pièce et prenez un repos bien mérité.

    <span class="icon-user"></span>

    Bruno

    Facebook comments

    Website comments