Comment limiter le vis-à-vis d’un jardin ?

    Avoir un jardin est une chance, mais pouvoir profiter pleinement de ses extérieurs sans être dérangé par le vis-à-vis est essentiel. Il existe pour cela quelques astuces très pratiques et faciles à mettre en place pour gagner en intimité dans le jardin.

    Mettre en place une séparation occultante

    Pour être vraiment protégé des regards indiscrets dans le jardin, il est possible de délimiter la propriété à l’aide d’aménagements occultants. La construction de murets maçonnés ou en pierres nécessite d’engager des travaux assez lourds et coûteux. Il est toutefois possible de vous protéger efficacement en choisissant d’installer une palissade en bois, de surmonter un muret déjà existant d’un brise-vue ou de poser un panneau de clôture rigide occultant, comme celui-ci.

    De cette façon, vous êtes certain de filtrer tous les regards du voisinage. Très efficace, cette méthode est facile et rapide à mettre en place. Il est toutefois nécessaire de choisir une clôture d’une hauteur suffisante. En règle générale, un panneau occultant de 180 cm de haut suffit à limiter le vis-à-vis dans le jardin. Pour masquer un vis-à-vis en hauteur, il peut parfois être nécessaire de choisir des panneaux d’au moins 240 cm de haut.

    Brise-vue

    Créer un brise-vue naturel pour lutter contre le vis-à-vis du jardin

    Si vous avez envie de conserver une ambiance très nature dans votre jardin tout en vous protégeant des regards indiscrets, il existe également des astuces plus végétales. Planter des haies ou des arbres pourra par exemple vous aider à occulter un vis-à-vis, notamment en cas de fenêtre en hauteur. Faire pousser des végétaux au niveau des limites de votre propriété est une bonne solution pour gagner en intimité tout en aménageant de façon esthétique votre jardin. Vous pouvez pour cela installer un grillage souple et y faire grimper du chèvrefeuille, du jasmin ou encore des clématites. De cette façon, vous pouvez créer un espace plus intimiste dans le jardin, sans dénaturer son aspect.

    Attention, si vous souhaitez planter des arbres ou des arbustes, il est nécessaire de respecter les réglementations. Celle-ci précise en effet que si vous plantez vos végétaux à 0,50 cm de la limite de propriété, leur hauteur ne doit pas dépasser les deux mètres. S’ils dépassent les deux mètres, ils devront être plantés à au moins deux mètres de distance de la propriété voisine.

    Il existe de nombreuses solutions pour protéger votre jardin du vis-à-vis. Claustras, voiles d’ombrage, haies, clôtures, panneaux occultants, etc. s’adaptent facilement à vos envies et aux spécificités de votre terrain. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel pour choisir la meilleure astuce et gagner en intimité.

    <span class="icon-user"></span>

    lea

    Facebook comments

    Website comments